En avant !

Avec l’installation du secrétariat le 1er février 2021, le travail de fond de l’IFDH peut enfin commencer ! Il n’est pas trop tôt : les administrateurs ont été nommés par la Chambre un an après la publication de la loi organique, et 19 mois après sa publication, la première réunion a eu lieu dans les bureaux du FORUM avec les premiers membres du personnel.

La loi organique du 12 mai 2019

La loi portant création d'un Institut fédéral pour la protection et la promotion des droits humains a été adoptée par la Chambre des Représentants le 24 avril 2019 ; dernier jour de la 54e législature. La loi a été publiée au Moniteur du 21 juin 2019 et est entrée en vigueur le 1er juillet 2019(undefined).

Le Conseil d’administration

L’appel à candidats au conseil d’administration est paru au Moniteur du 22 juillet 2019. Les 2(undefined) et 16 juillet(undefined) 2020, les 12 membres effectifs du conseil d’administration ont été nommés suite aux votes des députés.

Mandats de 2 ans

Membres francophones :

  • Isabelle Fontignie
  • Muriel Clavie

Membres néerlandophones :

  • Evelyne Maes
  • Willem Debeuckelaere

Mandats de 4 ans

Membres francophones :

  • Julie Lejeune
  • Jacques Fierens

Membres néerlandophones :

  • Koen Lemmens
  • Eva Brems

Mandats de 6 ans

Membres francophones :

  • Olivier De Schutter
  • Isabelle Doyen

Membres néerlandophones :

  • Guy Cox
  • Alain Bloch (démissionnaire)

Le 2 septembre 2020, le conseil d’administration s’est réuni pour la première fois. À l’unanimité et pour la première année de travail, Mr Olivier De Schutter a été nommé président et Mme Eva Brems vice-présidente. En juillet 2021, ils permuteront leurs fonctions. En attendant la constitution d’une équipe de direction administrative et une vitesse de croisière, deux secrétaires ont été nommés : Mme Muriel Clavie et Mr Willem Debeuckelaere.

Le secrétariat

L’équipe administrative mise en place, l’IFDH peut enfin commencer le travail de fond!

Mme Martien Schotsmans exerce la fonction de Directrice de l’Institut. Elle sera assistée de quatre collaborateurs, Laurens Lavrysen, Michaël Merrigan, Arnaud Louwette et Laurent Fastrez. Au cours du printemps 2021, le cadre du personnel sera encore élargi.

Concertation avec les organismes de droits humains

La loi prévoit la création d’un Conseil de Concertation, afin de coopérer efficacement avec tous les organismes sectoriels pour la promotion et la protection des droits humains.

Des réunions de concertations informelles se tiennent au sein de la Plateforme des droits de l’homme.

Coopération internationale

L’IFDH rejoint les réseaux d’Institutions Nationales des Droits de l’Homme.

Les institutions nationales des droits de l’Homme font partie de l’Alliance internationale des institutions des droits de l’homme (Ganhri)(undefined) et, au niveau européen, du Réseau européen des institutions nationales des droits de l’Homme (ENNHRI) (En anglais)(undefined).

L’IFDH aspire à obtenir une accréditation (« statut A ») conformément aux Principes de Paris(undefined). Ces Principes, adoptés par les Nations Unies en 1993, fixent les critères auxquels les institutions nationales des droits de l'homme doivent répondre.

vers le haut